Vendez vos monnaies en or directement entre particuliers.


  • Vendez directement vos monnaies et lingots sans intermédiaires.

  • Ventes certifiées sous notaires.

  • Maximum sécurité pour l'acheteur et le vendeur.

  • Vendez au prix réels du marché.Voir ici

https://goo.gl/eUX0vA

Il y a un an, Chanel Joaillerie présentait pour la première fois sa «Collection privée» de 150 joyaux mobiles et universels qui sillonnent le monde, se posant dans les différentes boutiques d'horlogerie-joaillerie de la marque, selon un itinéraire évoquant le retour symbolique d'une comète. Cette collection est de retour à Paris, jusqu'au 20 septembre, place Vendôme, enrichie de nouvelles pièces, puisque, au fur et à mesure qu'ils trouvent des acquéreurs, ces joyaux – tous réalisés dans les ateliers parisiens et dont la plupart exigent presque une année de travail –, sont remplacés par de nouvelles créations de haute joaillerie, innovantes, surprenantes, flamboyantes, exemples uniques et inimitables du savoir-faire des ateliers de la place Vendôme.

Vendus entre 10 000 € et 1,6 million d'euros, ils racontent tous l'univers cosmique, intemporel, fantasque et flamboyant de Mademoiselle Chanel, dont la parfaite maîtrise du métier n'a jamais été incompatible avec une imagination débridée parfois jusqu'à l'épure.

Force est de constater que l'arrivée de Chanel dans le domaine de la joaillerie a été un coup de maître. Onze ans après avoir créé sa première collection – inspirée des pièces en diamants et platine que Mademoiselle avait dessiné puis fait exécuter en 1932, et qui a contribué à asseoir la légitimité du couturier dans ce précieux domaine –, la maison rivalise à armes égales avec les plus grands joailliers, dont la plupart ont mis des générations avant de s'imposer.

Mieux encore : Contre toute attente, Chanel Joaillerie est aujourd'hui une des rares maisons de la place Vendôme à créer autant de joyaux uniques, dont les clients apprécient de plus en plus le serti impeccable sur des modèles d'une très grande originalité.
Fourni par Blogger.